󰁖
  • Cliquez ici pour nous contacter Contact
  • 24/7
    CALL3 US
    󰀒 02 456 923

    Que faire lorsqu’un accident de la route survient en Grèce?

    󰀄
    Que faire lorsqu’un accident de la route survient en Grèce?

    Nous vous indiquons les dix (10) premières choses à faire lorsque vous êtes impliqués dans un accident de la route en Grèce. Il est cependant utile, pour ne pas dire nécessaire, de contacter le plus tôt possible notre Cabinet d’avocats à Athènes, afin que nous vous fournions les instructions les plus adéquates à votre cas spécifique.

    Notre cabinet vous donnera des instructions détaillées pour recueillir toutes les informations et la documentation nécessaires pour pouvoir entamer une procédure d’indemnisation, à laquelle vous aurez droit conformément au droit grec.

    En effet, lorsqu’un accident a lieu en territoire grec, les règles applicables en matière d’indemnisation en cas de dommages corporels subis par une personne suite à un accident de la route en Grèce, sont celles du droit grec et non celles du pays d’origine des personnes impliquées dans l’accident. En outre, en Grèce, il n’existe pas de barème d’indemnisation pour les accidents corporels applicable pour la détermination du montant d’indemnisation dont vous avez droit, mais la décision sur le montant est remise au libre arbitre du juge, raison pour laquelle le support d’un avocat est nécessaire.

    Le type d’indemnisation qui peut être réclamée varie d’un pays à l’autre. En Grèce, les dommages qui sont indemnisés sont majeurs par rapport à la plupart des pays européen. Le préjudice moral en cas de blessures, d’invalidité permanente ou temporelle, de déformations, lésions ou dommages de la sphère esthétique, de perte économique, etc… ou la douleur due à la perte d’un parent lors d’un accident ne sont que quelques exemples d’indemnisation qui sont reconnus selon la loi grecque.

    Que faire immédiatement après un accident de la route:

    1. Notez le numéro de plaque du véhicule responsable de l’accident – appelez l’Assistance routière mentionnée dans votre contrat d’assurance.
    2. Recueillez les données du conducteur responsable de l’accident et se son véhicule (nom, prénom, adresse du conducteur et du personne propriétaire du véhicule responsable et la compagnie d’assurance qui assure le véhicule).
    3. Prenez des photos, en utilisant le cas échéant, votre téléphone cellulaire, des dommages subis par les véhicules, de la position des véhicules tout de suite après l’accident et de la plaque du véhicule responsable de l’accident.
    4. Appelez immédiatement la police (en Grèce vous appelez en composant le numéro 100). Ne vous fiez en aucun cas des promesses du conducteur responsable de l’accident qu’il fera tout ce qui est indispensable pour que vous soyez indemnisé. Sauf dans le cas de dommages matériels mineurs et si le conducteur fautif admet sa faute et l’ampleur des dégâts en remplissant et signant le formulaire de constat d’accident amiable, dans tous les autres cas, il est absolument indispensable d’appeler la police, que le conducteur coupable ait abandonné les lieux de l’accident ou soit resté sur place après l’accident.
    5. Avant l’arrivée de la police, recueillez les données d’éventuels témoins oculaires, que vous signalerez à la police. Leur témoignage pourra s’avérer utile et être utilisé à bon escient par notre cabinet.
    6. Lorsque la police arrive sur place, dans le cas de seuls dommages matériels, une fiche de dommages matériels est établie. Dans ce cas assurez-vous que les directions des véhicules et la faute du conducteur soient annotées de façon correcte avant de signer la fiche.
    7. En cas de blessures corporelles, assurez-vous que la police les annote dans son rapport. ATTENTION : Vous devez signaler à la police toute blessure, même si vous la considérez comme moindre ou insignifiante. Rappelez-vous que vous avez droit à une compensation même pour une “petite” blessure. En outre, souvent celle qui parait être initialement une petite blessure ou une douleur sans importance, peut s’avérer être par la suite, dans les heures ou les jours suivants, le début d’un dommage corporel beaucoup plus important.
    8. Si vous êtes conduit par ambulance (en grec EKAB) ou par d’autres moyen de transport dans un hôpital, ou vous consultez un médecin après l’accident, vous devez toujours demander un certificat ou une attestation médicale.
    9. Signalez l’accident à votre compagnie d’assurance dès que possible. Selon la loi, le l’assuré doit déclarer immédiatement à sa compagnie d’assurance tout accident, soit sans retard qui dépende de sa faute, et au plus tard dans les huit (8) jours ouvrables après l’accident.
    10. Il est nécessaire, pour que nous puissions entamer de la meilleure façon possible votre procédure d’indemnisation, que vous avisiez notre cabinet aussitôt que possible!

     

    Lisez aussi nos articles sur comment sont indemnisés les occupants d’un véhicule ou d’une motocyclette lors d’un accident de la route en Grèce et sur les dispositions et sanctions du code pénal grec qui s’appliquent lors d’un accident de la route en Grèce.

     

    error: Content is protected !!